×

TESTS DE LA PERFORMANCE DES PANSEMENTS

Les soins des plaies exigent une variété de propriétés concernant les pansements : absorption, transmission de la vapeur d’humidité et pour le confort l'adaptation du pansement. Dans certaines situations, un pansement imperméable est requis tout en laissant les exsudats passer dans la mesure du possible. D'autres aspects de la performance sont les propriétés antimicrobiennes et le contrôle des odeurs.

Les laboratoires chez MET offrent une suite complète de tests selon les normes EN:

EN 13726-1:

Les dispositifs médicaux non-actifs : méthodes de tests pour les pansements primaires - Partie 1 - Aspects d'assimilation.  Les tests sont normalement effectués à la fois selon les méthodes EN et PB. Cela permet d'avoir des informations sur la quantité des liquides qu'un pansement peut absorber et ses propriétés de rétention des exsudats lorsque comprimé.

EN 13726-2:

Les dispositifs médicaux non-actifs : méthodes de tests pour les pansements primaires - Partie 2 - Facteur de diffusion de la vapeur d’eau (FDVE) des pansements à film perméable. Le FDVE forme une partie importante des propriétés de gestion des liquides dans un pansement. Il influence à la fois l’hydratation de la plaie et des tissus avoisinants où la macération peut devenir un problème.

EN 13726-3:

Les dispositifs médicaux non-actifs : méthodes de tests pour les pansements primaires - Partie 3 - Imperméabilisation.  Évite le passage du sang et des autres liquides physiologiques et mesure la pression de l’eau requise pour pénétrer le pansement.

EN 13726-4:

Les dispositifs médicaux non-actifs : méthodes de tests pour les pansements primaires - Partie 4 - Confort. Quel est le degré de confort du pansement à porter ? Le degré de confort mesure la résistance à l’étirement et la capacité du matériel de pansement à reprendre sa forme initiale.

EN 13726-6:

Dispositifs médicaux non-actifs : méthodes de tests pour les pansements primaires - Partie 6 - Contrôle des odeurs

Le contrôle des odeurs s'avère très important pour la dignité du patient. MET a développé une méthode d'analyse utilisant la chromatographie et la spectroscopie de masse pour quantifier l’efficacité du pansement à absorber les odeurs.